Une plaque pour deux résistants communistes au 156 rue Raymond Losserand

Publié le par PCF Paris 14

Mardi 27 novembre, les élus du 14è dévoilaient une plaque en l'honneur de Raymond Tardif et André Aubouet au 156, rue Raymond Losserand, dans la quartier Plaisance. Tous deux membres des Bataillons de la Jeunesse, ils prirent part à un grand nombre d'actes de résistance à l'occupant nazi. Cette cérémonie a rassemblé de nombreux habitants du quartier.
Introduite par Ghislaine Trapon, présidente de l'amicale des locataires, elle a permis de rappeler l'histoire de la Résistance dans le 14è. Une remarquable exposition a été élaborée par les locataires de la résidence. Elle peut être visitée sur demande au centre d'animation Vercingétorix.
Les communistes étaient présents à la cérémonie, avec notamment Jean Vuillermoz, président du groupe communiste au Conseil de Paris. 
tardif1.jpg
tardif2.jpg

Publié dans 14ème - Paris

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

nativelle 22/01/2008 20:09

L’incompétence du gouvernement
En découvrant l’immobilisme de la préfecture de CAEN sur l’affaire de pollution de la ZNIEFF de Cabourg, nous ne pouvons que constater l’impuissance et le j’menfoutisme des gens qui gouvernent ce pays.
La communauté de commune a pour obligation de trouver un terrain pour les gens du voyage (grand passage). Mais voila, en Normandie, certains maires ne veulent pas êtres ennuyés avec ces gens la et on les embourbes dans une zone naturelle remarquable ZNIEFF (type1et2), zone inondable et sur un terrain ou poussent bien évidement des plantes plus que protégées (Nivéoles). Quatrième année que la préfecture et la communauté de commune prennent cet endroit pour une décharge à ciel ouvert http://cabourgeais.ifrance.com/
C’est du provisoire, on cherche un autre endroit, etc etc. ils vont même jusqu'à nous baratiné en disant (nous avions plusieurs terrains mais ils ne conviennent pas car ils ne sont pas accessibles et n’on pas d’arrivée d’eau). Le gouvernement prend les Français pour quoi ???
Celui la en ZNIEFF n’avait pas d’arrivée d’eau, ça a coûté la peau des fesses, mais vous l’avez amenée. Il n’était pas accessible, ça a aussi coûté la peau des fesses, mais vous l’avez rendu accessible.
Le ministère de l’environnement est complètement absent dans cette région, on déverse dans la rivière des centaines de litres de fioul, huile de vidange, javel, toilettes chimiques etc. Les poubelles, la ferraille et tous ce que l’on peut y jeter. La préfecture nous ment, elle ose dire qu’en 2007 il y avait des toilettes ! C’est lamentable. La communauté de commune ment autant en disant que les gens du voyage ne sont la que 2 mois, alors qu’ils sont la plus de 6 mois ! C’est pitoyable.
En fin de saison je retrouve les animaux sauvages avec du pus dans les yeux, ou tout simplement crevés à la surface de l’eau. La préfecture ne déplace personne pour constater non, elle préfère étouffer cette affaire qui pue.
Alors quand j’entend parler de grenelle, de développement durable, que le gouvernement à fait de l’environnement une priorité et que je vois cela http://nativelle.over-blog.com/
Croyez bien que je « pleure de rire » en regardant tous ces ministres avec leur grand sourire sortant de l’Élisée, ils me font vraiment penser à ceux des guignols sur canal à la différence que ceux des guignols paraissent plus crédibles.
Nativelle P Cabourg