Sans-papiers en lutte

Publié le par PCF Paris 14

Dans plus de 30 entreprises regroupées sur 12 sites en Île de France, plusieurs centaines de travailleurs sans-papiers sont en grève depuis le 15 février 2008. Ils font tourner notre économie dans des métiers dits « sous-tension », comme la restauration, le nettoyage ou l’hôtellerie. Comme tous les salariés, ils payent leurs impôts et les cotisations aux caisses d’assurance maladie, retraite, Assedic.

 

Tout cela sans jamais pouvoir bénéficier de rien. Ils sont exploités et condamnés à se taire dans la crainte d’être licenciés, dénoncés et conduits vers des centres de rétention pour être expulsés. Ils demandent donc leur régularisation, et celle des milliers de sans-papiers qui sont dans la même situation.

 

La CGT est à leur côté, et les épaule dans leur courageux combat. Le Parti communiste soutient les actions menées par la CGT. Aline Arrouze, conseillère de Paris du 14ème, s’est rendue samedi 19 avril devant le restaurant Chez Papa de la rue Gassendi, pour témoigner de l’attachement de la République aux droits de tous les salariés. Parce que les droits de l’Homme ne connaissent pas de nationalité, nous devons tous les soutenir, et exiger au plus vite leur régularisation.

Publié dans Travailleurs en lutte

Commenter cet article