Augmentez les salaires ou on marche sur l'Elysée!

Publié le par PCF Paris 14

Le candidat Sarkozy avait promis qu'il améliorerait la vie des Français concrètement. Mais pour le moment, il n'a amélioré la vie que de ceux qui payent l'ISF. Maintenant c'est notre tour! Rejoignez la marche pour les salaires, les retraites et les allocations organisée par le PCF le 27 septembre 2008 : rendez-vous à 15h à l'Ecole militaire, et signez la pétition.

 

*


Les prix ne cessent d'augmenter et la vie est de plus en plus dure pour la plupart d’entre nous. Pour certains cependant, la rentrée a été bonne : la bourse de Paris a battu ces derniers jours un record, celui la meilleure hausse de son histoire. Il faut dire que les marchés ont raison d’avoir « retrouvé la confiance », eux, au regard de tous les cadeaux faits depuis quelques années aux plus riches. Le bouclier fiscal « protège »* de plus en plus de gens fortunés de la solidarité nationale. Les cadeaux sur l’ISF seront au plus haut de leur histoire depuis la création de cet impôt dans le prochain projet de loi de finance. Le coût de la loi TEPA, estimé à l’origine à 14 milliards, sera très probablement bien plus élevé que prévu cette année...

 

De l’argent, Sarkozy en trouve pour arroser ses amis. On parle là de dizaines de milliards d'euros inutilement gaspillés. Mais pour nous, il n’y a rien. Les salaires stagnent. 10% des Français vivent avec 845€ par mois en moyenne ! Les cadences augmentent partout, la pression s’accroît d’année en année. Nous sommes sans cesse plus nombreux à avoir des temps partiels que nous n’avons pas choisis. Quand nous perdons notre emploi, nous ne sommes plus garantis de pouvoir vivre dignement : les maigres filets de sécurité que la gauche avait mis en place sont démantelés pour faciliter l’exploitation et maximiser les dividendes des actionnaires. Ca ne peut plus durer !

 

La question du "pouvoir d'achat" occupe visiblement l'esprit du Medef et de ses proches au gouvernement. Nous sommes heureux qu'ils pensent à nous, mais maintenant nous voulons du concret : augmentez nos salaires immédiatement! Ou nous devrons prendre les choses en main nous mêmes... La manifestation du 27 est importante, car c’est un premier avertissement. Elle ne suffira sûrement pas, parce que les milieux de la finance défendront leur beef steack au détriment de l'intérêt de la majorité, avec la complicité du gouvernement. Mais plus nous serons nombreux et déterminés, plus nous serons forts pour imposer des changements rapides et d’ampleur. Il est grand temps de reprendre le contrôle de la situation!


* notez la mesquinerie de la rhétorique du gouvernement, qui assimile la solidarité nationale à un danger !! 

Publié dans France - Europe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article