Après le salarié jetable, l'immigré jetable ?

Publié le par PCF Paris 14

Battu sur le CPE, le gouvernement cherche à se refaire une santé sur le dos des immigrés. Avec sa loi sur l’immigration, Sarkozy stigmatise les étrangers en instituant une immigration jetable, soumise au bon vouloir du patronat.


Alerte ! Loi raciste !
Dans quelques jours, la loi Sarkozy sur l’immigration passera à l’Assemblée. Cette loi est une machine de guerre qui stigmatise les immigrés.

  •  Elle remet en cause le droit au séjour pour les familles, les conjoints, les enfants, de tous ceux qui construisent leur vie en France. C’est la fin du regroupement familial.
  • Elle abroge le dispositif de régularisation de plein droit après dix années de résidence en France, existant depuis 1984
  • Elle s’attaque au séjour des malades étrangers.

Il s’agit ni plus ni moins d’une loi raciste qui jette la suspicion sur les étrangers qui vivent et travaillent dans notre pays. Ce projet de loi est un déni d’humanité.


Une seule logique : tout pour le fric
Avec cette loi, le gouvernement cherche une fois de plus à satisfaire les appétits du patronat qui pourra ainsi « choisir » ses étrangers, diplômés et peu payés, toujours sous la menace d’une reconduite à la frontière. L’immigré parfait n’aura pas de famille, ne devra pas être malade. Il n’aura d’autre fonction que celle de travailler là où son patron aura besoin de lui et le temps qu’il aura besoin de lui.
Dans la droite ligne du CPE, le gouvernement cherche à construire une société précaire, impuissante à se défendre et à faire valoir ses droits. Parce qu’elle été mise en échec sur le CPE, la droite se venge. Elle veut diviser le monde du travail qui s’est rassemblé contre sa politique en désignant des boucs émissaires.


Tous ensemble, pour changer de politique
Il est urgent de changer de politique.
Urgent de lutter contre toutes les formes de discriminations et d’accueillir dignement les étrangers qui vivent et travaillent en France, en régularisant les sans-papiers et en leur accordant le droit de vote et d’éligibilité.
Urgent de se rassembler – citoyens, militants politiques, syndicaux, associatifs, antiracistes – pour battre la droite et réussir à gauche. C’est ce que proposent les communistes.

 

 Manif contre la loi Sarkozy samedi 29 avril, République, 14h30

Publié dans Droits des migrants

Commenter cet article