Réunion-Débat

Publié le par PCF Paris 14



"Pour une Europe des services publics"
Lundi 18 mai 2009 à 19h30


Café " Le Rond-Point" 
198, rue Raymond Losserand Paris 14eme
Métro Porte-de-Vanves



Organisée par le Front de Gauche Paris 14eme
frontdegaucheparis14@hotmail.com





Les services publics sont notre richesse,
en France comme en Europe


Si, le 7 juin prochain, vous élisez comme députés européens les candidats du "Front de Gauche", ceux-ci s'engagent à promouvoir la mise en place de véritables services publics européens. Car quel espace est plus pertinent que l'Europe pour le développement des services publics, alors même que les enjeux de l'énergie et de l'environnement dépassent de plus en plus le cadre national?

Quand le TGV raccourcit de deux heures la distance de Paris à Strasbourg, pourquoi ne pas le prolonger jusqu'à Berlin, Varsovie, Vienne, Bratislava? Quand l'accès à l'eau n'est plus assuré pour des peuples entiers comme Chypre, pourquoi ne pas assurer une solidarité européenne avec la construction à cette échelle d'un grand service public dédié à l'eau? La Poste, le fret ferroviaire, l'énergie, les télécommunications : pourquoi ne pas construire un secteur public européen dans tous ces domaines?

Mais pour y parvenir, il faut tourner le dos à une Europe d'inspiration libérale qui s'évertue tou au contraire à mettre en concurrence et à privatiser à tour de bras les services publics nationaux. Un démantèlement dans la logique de la Constitution européenne que nous avons rejeté en 2005 par référendum, mais que l'on cherche  à nouveau à nous imposer sous la forme du Traité de Lisbonne.

Au Parlement européen, les socialistes comme la droite refusent de toucher aux règles européennes de la concurrence, foncement des attaques contre les services publics. Au contraire, la "Gauche unitaire européenne", que rejoindront les députés "Front de Gauche", s'opposent à cette logique du profit, souvent avec succès comme le montre le rejet des directives Bolkestein, portuaire ou du temps de travail.

Alors le 7 juin prochain, n'hésitez plus :
votez pour les candidats du Front de Gauche!

Commenter cet article