La police expulse un squat d'artistes dans le 13ème

Publié le par PCF Paris 14

Le murage que les services de Police ont effectué au cinéma Barbizon dans le 13e arrondissement de Paris est inacceptable. Il l’est d’autant plus que le Conseil de Paris vient de se prononcer contre l'expulsion des animateurs et le murage de ce lieu et en faveur de l'élaboration d'un projet culturel de proximité en concertation avec les animateurs actuels. Rappelons que le Préfet de Police de Paris est représenté à chaque Conseil de Paris et ne pouvait donc ignorer cette prise de position datant d'hier !

Cette volonté du Conseil de Paris marque son soutien aux nombreuses actions de l’association « Les amis de Tolbiac » qui fait vivre le lieu, aux populations du quartier tout comme aux démarches des représentants de la mairie du 13e arrondissement dont Francis Combrouze, Conseiller de Paris. Quant au Maire de Paris il regrette cette évacuation par la Préfecture de Police.

Pourtant Barbizon se situe dans une volonté de pérenniser le cinéma en l’ouvrant à plusieurs expressions (théâtre, expositions, littérature, débats de société…) grâce à une programmation diversifiée.

Attachés à cette vocation culturelle et sociale de ce lieu les élus communistes exigent une annulation pure et simple de la mesure de ce matin. Nicole Borvo, Sénatrice de Paris, est intervenue en ce sens auprès du Ministre de l'Intérieur et du Préfet de Police.

Paris, le 18 octobre 2006

Publié dans Un toit pour tous

Commenter cet article