45 ans après le massacre du métro Charonne

Publié le par PCF Paris 14

Le 8 février 1962, une manifestation protestant contre les attentats commis par l'OAS est réprimée dans le sang. La police aux ordres de Maurice Papon tue 9 manifestants.

Le 8 février 2007, 45 ans plus tard, le carrefour du métro Charonne a pris le nom de place du 8 février 1962. Cette décision avait été prise par le Conseil de Paris à la demande du Comité justice et vérité pour Charonne et des éluEs communistes. L’inauguration a rassemblé une foule compacte et émue, dont certains étaient là le jour du drame, qui a vu l’assassinat de 9 militants de la CGT, dont 8 étaient communistes. Nicole Borvo a insisté sur la nécessité d’obtenir la reconnaissance des crimes d’Etat, pour le 8 février, comme pour le 17 octobre 1961. Bernard Thibault et Bertrand Delanoë ont aussi apporté leur hommage et dénoncé la tentative de faire apparaître la colonisation comme une chose positive dans nos manuels scolaires. De nombreuses gerbes ont été déposées dans la station de métro, devant la plaque à la mémoire de nos camarades.

Publié dans 14ème - Paris

Commenter cet article