Réunion publique avec Clara Mariette

Publié le par PCF Paris 14

Réunion publique avec Clara Mariette, candidate présentée par le Parti communiste français dans la 10ème circonscription de Paris (Montparnasse - Montsouris - Croulebarbe - Maison Blanche)

Jeudi 31 mai 2007 à 19h

École 16 rue Wurtz, 75013 Paris (métro Glacière, bus 62)

Publié dans 14ème - Paris

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

xav 04/06/2007 22:59

J'ai reçu le même commentaire sur mon blog. Voici ma réponse:

Cher Robert ;
 
Avant toute chose, gardons nous de tout constat apocalyptique. Non, le Parti n’est pas mort. Pour des raisons diverses, dont on  peut d’ailleurs discuter, il n’a pas trouvé sa place dans ces élections présidentielles. L’échec électoral est indiscutable, cependant il se trouve renforcé en militants.
 
Deuxième précaution, et non des moindres, à propos de cet article ; une recherche rapide sur Google sur le nom de son auteur (Alix Ducret) nous montre qu’il prête sa plume à des sites « pseudo-historiques » d’extrême droite.
Voir : http://www.europaegentes.com/index.php
 
 
 
Certes, les formes laissent croire à un quelconque site de « passionnés d’Histoire », mais cet article n’est autre qu’une « réécriture » de l’Histoire à des fins idéologiques. Il n’y a d’ailleurs rien de surprenant à ça :le révisionnisme est une pratique courante des partisans du Front national. Par ailleurs, le procédé est habile car il use d’une réelle érudition (référence à l’historien René Rémond par exemple) pour créditer ce qui relève de la supercherie.
 
Que nous dit-il sur le fond ?
 
« L’histoire va révéler une certaine évolution du Parti socialiste, contrairement au Parti communiste, dont les principes paraissaient immuables. » Franchement, comment peut-on soutenir que  les « principes » de 2007 et le programme défendu par Marie-George Buffet sont identiques à ceux de M. Thorez ou de G. Marchais ?…
 
« Aux lendemains de la Seconde Guerre mondiale, le PCF, jouant habillement sur le registre de la Résistance » La Résistance ne fût pas un jeu mais une action courageuse pour laquelle des milliers de nos camarades ont payés de leur vie.
 
L’auteur construit ensuite toute son analyse sur son « reniement » à ce que le FN nomme la « préférence nationale ». Laisser entendre que le PCF a été partisan de cette doctrine est insultant et tout simplement mensonger.
 
Voilà ce que j’avais à dire de cet article, j’espère que ma réponse te satisfera. Maintenant, il est légitime et nécessaire d’apporter une réelle réflexion sur cet échec  pour  construire du neuf.
 
Je t’invite vivement à y prendre ta place pour y contribuer.
 
 
Fraternellement.
 
Xavier

Armand 31/05/2007 13:26

Camarade, vérifie tes sources... L'article auquel tu fais référence est brouillon, léger et mal informé. L'auteur que tu cites collabore au site intégriste et identitaire Europae Gentes, proche du Front national. Quant à l'argument selon lequel les anciens électeurs du PCF se seraient massivement tournés vers le vote d'extrême droite, il est tout simplement faux, comme cela a été démontré depuis longtemps par les sociologues et les politologues. Il est vrai que la fausse pensée médiatique véhicule la contre-information sur ce sujet comme bien d'autres. Sur l'analyse du vote FN, tu peux lire Annie Collovald, maître de conférence en sciences politique à l'Université Paris-X, Le "populisme" du FN, un dangereux contresens (http://www.amazon.fr/Populisme-FN-dangereux-contresens/dp/291496806X). Un article d'Annie Collovald là : http://raisonsdagir.org/ac2.htm. Un compte-rendu par Mona Chollet ici : http://www.peripheries.net/article54.html. Pour résumer, il n'y as ou peu de passages directs du vote PCF au vote FN.  Ce qui explique la chute du PCF et la montée du FN dans les anciens bastions communistes , c'est non pas un passage massif des électeurs PCF vers le vote FN, mais une double évolution : les anciens électeurs PCF arrêtent de voter ; et la minorité des ouvriers votant à droite se radicalise et passe au vote FN. Contre l'extrême-droite,  la droite et le MEDEF, une seule solution, le vote PCF !

arnodu 30/05/2007 21:26

Jeune sympathisant du parti communiste, je suis tombé par hasard sur une analyse historique qui explique pourquoi le score du PCF decline d'élections en élections. Pouvez vous me dire si cette analyse vous parait pertinente. Merci d'avance.http://www.historia-nostra.com/index.php?option=com_content&task=view&id=588&Itemid=60