7 septembre : Mobilisons-nous pour nos retraites

Publié le par PCF Paris 14

2 autocol pcf retraite-1 moyenne

Le 7 septembre: tous dans l'action! Tous dans la rue!

rendez-vous du 14è: 13h angle des rues Daguerre/Général Leclerc - M° Denfert-Rochereau

 

Sarkozy et la droite continuent de taper dur et fort contre le peuple au profit des plus riches, des privilégiés du capital, bref leurs amis du CAC 40.Réforme des retraites, réforme territoriale, réductions massives des emplois dans la fonction publique, toutes ces réformes n'ont qu'un but: restreindre les dépenses publiques et sociales pour favoriser la course aux profits des grandes entreprises, des banques, et des grandes fortunes. Après avoir autorisé durant l'été des hausses de tarifs (notamment électricité, gaz, transports) qui vont peser sur le pouvoir d'achat populaire, au détriment de la croissance et de l'emploi, ce gouvernement de casseurs prépare une cure aggravée d'austérité des dépenses publiques pour répondre aux exigences des marchés financiers.

 

Le droit à la retraite à 60ans: un enjeu de société !

 

Dans ce contexte, le droit à la retraite est en première ligne: ce qu'ils veulent, c'est mettre à mal notre système de solidarité entre actifs et retraités hérité de la Libération, et livrer à la haute finance la manne que représente le marché de l'assurance-vieillesse. Pourtant, l'allongement de la durée de vie en bonne santé devrait être considéré comme la chance d'une nouvelle période de vie sécurisée et les moyens existent pour financer une bonne retraite à 60ans pour tous (voir au verso la proposition de loi des députés communistes).

 

Le pouvoir, en difficulté avec les luttes, cherche à diviser.

 Notre force c'est notre union !

 

 C'est le but évident de la frénésie sécuritaire et xénophobe qui a frappé les membres du gouvernement et occupé les médias durant l'été. Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, l'a souligné : « cela montre que Sarkozy est sur la défensive. La droite sait que nous allons vers une rentrée sociale où sa politique sera  très largement contestée et voudrait bien court-circuiter cette mobilisation. Face à cela, menons de front la mobilisation pour les libertés le 4 et celle qui concerne les retraites le 7 ».

affiche boucherie

 

Une proposition de loi pour le  « droit à la retraite à 60 ans»

 

 Le PCF apporte son soutien et participera avec l’ensemble de ses élus aux grandes manifestations du 7 septembre. Il entend faire échec, au Parlement au projet gouvernemental, qui ne sert que le capital. C’est le sens de la proposition de loi, garantissant le financement de la retraite à 60 ans à taux plein. Trois grands axes à cette proposition:

                      1. Désintoxiquer notre économie de la finance en créant une cotisation des revenus financiers des entreprises et des banques à un taux de 9,9% = 30 milliards de recettes supplémentaires

                      2. Favoriser l'emploi et les salaires, bases du financement des retraites,

                     

                           - en instaurant une modulation des cotisations patronales: leur taux serait d'autant plus augmenté que les entreprises joueraient contre l'emploi, les qualifications, les salaires = au moins 25 milliards de recettes supplémentaires

                            - en supprimant les exonérations de cotisations sociales patronales (30 milliards d'euro) et en affectant cet argent à stimuler le crédit pour les investissements créateurs d'emploi

 

                    3. Promouvoir la justice sociale en supprimant le bouclier fiscal et en augmentant les contributions des revenus issus de l'intéressement, des bonus et stock-options

 

paradisfiscal.jpg 

 

 POUR UNE REFORME DES RETRAITES JUSTE ET EFFICACE

 Signez la pétition de soutien à une loi pour un autre financement des retraites :    www.pcf.fr   

 

Le droit à la retraite à 60 ans s’invite à l’Assemblée Nationale, le 7 au matin !

 

 Les 100 000 premières signatures seront déposées par les communistes et le front de gauche, le 7 septembre au matin, à l’Assemblée nationale. Tout l’été, sur les marchés, aux portes des entreprises, dans les grands festivals ou sur les plages, des initiatives se sont multipliées, pétitions en main. Avec la proposition de loi, garantissant le financement de la retraite à taux plein, déposée par les députés communistes et du parti de gauche, il s’agit d’opérer une pression populaire sur le parlement, donc sur chaque député ! Ils doivent respecter l’opinion majoritaire des français et les revendications de toutes les organisations syndicales : le rejet de la réforme et le maintien du droit à la retraite à 60 ans.

 arton4878 s

Publié dans Retraites

Commenter cet article