Billet : Allo les urgences ! L’Elysée souffre…

Publié le par PCF Paris 14

allo-sarko-bobo-M32739.jpg

25 janvier 2010. Le président dort très mal. Il souffre. Son travail n’est pas facile. Aussi essaie-t-il, dans des conditions médiatiques pour le moins « téléphonées », de convaincre le peuple, les « classes moyennes » qui ne gagnent pas 3 000 euros à deux et ont du mal à boucler les fins de mois, les producteurs de lait qui plongent, les entrepreneurs routiers qui « galèrent », les retraités pauvres, etc. du bien fondé d’une politique qu’il ne veut pas changer d’un iota. Dans son étalage argumentaire, Il nous a même vendu des pays qui pratiquent le plein emploi : un scoop !

Tous ses mots d’ordre électoraux passent au crible : travailler plus pour gagner plus, favoriser le « capitalisme familial », « libérer » le travail… Quel « bonheur » ! Le chef de famille est au chevet de ceux qu’il fait souffrir en maniant à chaque fois la carotte et le bâton et en justifiant le bouclier fiscal.

Le pompon de cette soirée intox Elysée, c’est le deal proposé aux infirmières… « Je » vous augmente si vous acceptez de travailler cinq ans de plus !

Quant aux hôpitaux, ils sont en « déficit », « ça ne peut plus durer ». Le chef de l’Etat aurait-il oublié qu’un hôpital n’est pas une pompe à essence sponsorisée par Total. Autre gâterie présidentielle : les retraités pauvres doivent pouvoir travailler pour survivre… Quelle innovation !

Ce grand déballage paternaliste cache mal la réalité d’une politique qui a déjà prouvé son échec et sa cruauté. Puisse le mouvement populaire, sous toutes ses formes, apporter sa réponse dynamique pour exiger la restitution et le respect des valeurs sociales et républicaines. Encore deux ans et demi comme ça ? ça craint. Unité dans la résistance et réflexion pour des solutions alternative, gageons que ce sera un bon remède pour soigner la souffrance présidentielle… et ça coûtera moins cher.

Y.H.

Publié dans France - Europe

Commenter cet article