Après-midi de solidarité avec les peuples en lutte dans le 14è

Publié le par PCF Paris 14

Tunisia_Egypt_flags.jpg

 

SOLIDARITÉ AVEC LES PEUPLES QUI LUTTENT !


La jeunesse et le peuple tunisien ont su s’émanciper du joug qu’entretenait depuis si longtemps le dictateur Ben Ali. Face à un régime qui ne leur offrait que le chômage, la pauvreté, la corruption et la privation de liberté, la révolte sociale a eu raison de tant d’humiliations et de souffrances.


Jusqu’au bout pourtant, le gouvernement français, comme les responsables de l’Union Européenne, auront soutenu l’insoutenable, allant jusqu’à offrir leurs services au dictateur tunisien. Cette situation ne grandit pas notre pays.


Nous ne pouvons que saluer le courage et la détermination du peuple tunisien, et aujourd’hui des peuples Egyptien et Yéménite, des forces démocratiques et progressistes et des mouvements pour les droits de l’Homme. Plus que jamais, tout doit être fait désormais pour garantir aux
Tunisiens les libertés et la transition démocratique et sociale qu’ils réclament.


Certaines conditions, comme la mise en place d’élections libres et pluralistes, sont indispensables pour construire sereinement la Tunisie de demain. Par ailleurs, le PCF demande à ce que les institutions internationales soient prêtes à aider véritablement au  processus démocratique en Tunisie si le peuple tunisien et les organisations démocratiques le réclament.
 

Pour apporter notre soutien, dans le 14è, aux peuples qui luttent pour la démocratie, et pour saluer les révolutions en cours, le PCF Paris 14 organise une après-midi de solidarité

le SAMEDI 12 FÉVRIER à partir de 14h.


APRÈS-MIDI DE SOLIDARITÉ AU LOCAL DU PCF PARIS 14

32, rue Saint-Yves, Paris 14è, Métro Alésia


SAMEDI 12 FÉVRIER 2011


A partir de 14h : exposition des oeuvres de Nabil SAMI et Maher TRABELSI, artistes plasticiens tunisiens
16h : rencontre avec :
Tahar BEKRI, poète et universitaire tunisien
Françoise GERMAIN-ROBIN, journaliste à l’Humanité
17h30 : Verre de l’amitié en musique

Publié dans 14ème - Paris

Commenter cet article