Billet : Le bon choix du collectif

Publié le par PCF Paris 14

arton4878 s


On se dit souvent qu’on a déjà tout vu… Mais non ! Le simulacre de discussion que propose le gouvernement sur sa réforme des retraites montre à quel point il est enchaîné à la pression des agences de notation de la dictature financière.


Raison de plus pour faire l’unité le 24 dans la rue, pour opposer un GRAND NON à cette logique destructrice qui ravage le monde du travail.


Et cela ne concerne pas seulement ceux qui partiront après le 1er juillet 2011, mais TOUT LE MONDE DU TRAVAIL, des retraités à la jeunesse, parce que ce coup de force aura des conséquences sur toutes les familles et, bien sûr, sur une économie qui va continuer sa course folle pour alimenter la spéculation financière d’un côté, la précarité et la misère de l’autre.


Il ne se passe pas un jour sans que des salariés tombent sous le coup d’une fermeture, d’une réduction de leur rémunération. Partout, la misère prend des allures de procession. Les restaus du cœur ne peuvent plus fournir. Les associations de solidarité sont débordées comme jamais.


Il faut donc que le jeu collectif s’impose pour sortir de ce cycle infernal.


Le terrain social vaut bien une victoire contre l’indécence des pilleurs de tronc commun.


Y.H.

Publié dans Retraites

Commenter cet article