Billet : respiration.net contre faillite.com

Publié le par PCF Paris 14

grece-faillite.jpg


L’ Europe est au chevet de la Grèce. Elle ne va pas laisser tomber… les marchés qui trouvent que ce pays n’est pas encore assez pauvre pour rentrer dans les critères du pacte de stabilité de Bruxelles. Partout, en France et en Europe, les effets de la crise financière retombent sur les peuples comme les poussières indésirables d’une explosion nucléaire qui ne connaît pas les frontières.

Le traité de Lisbonne, imposé au forceps, bible de la concurrence libre et non faussée, met à la rue de plus en plus de citoyens. Les services publics sont laminés. Les poches de pauvreté deviennent des camps retranchés, parfois jusqu’au cœur des cités populaires.

La violence des réactions est à la mesure du désastre. La crise n’est pas derrière nous, mais bien en face de nous, avec son lot de désolations ingérables.

La droite propose une société de surveillance pour aider à passer un « mauvais moment » avant que ça aille mieux, comme au bon vieux temps. Elle fabrique une société où tout individu est potentiellement dangereux pour l’autre, d’un bout à l’autre de la chaîne humaine. Le Juif contre le Palestinien, Le Gitan contre l’Arabe, l’Arabe contre le Malien, le Breton contre le Parisien, le Parisien contre le Marseillais, les enfants à la soupe du couvre feu, le squat contre la cité et inversement, etc.

Pour sortir de cette atmosphère irrespirable, le Front de Gauche a choisi la lutte pour une alternative démocratique et sociale crédible. C’est bien le nombre de voix qu’il obtiendra dans les urnes le 14 mars prochain qui permettra de tracer la bonne voie, pour une société du vivre ensemble.

La respiration est à ce prix.

YH

Publié dans International

Commenter cet article