Expo au 32: "Pluriel"

Publié le par PCF Paris 14

"Pluriel"

 

Avec les oeuvres de:

 

Sylvie Forestier

Diplômée de Lettres Modernes de la Sorbonne Paris IV, Sylvie Forestier a exercé comme enseignante. Elle œuvre actuellement à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs à Paris. Peintre, elle participe à de nombreuses expositions. Elle a travaillé pour Migraphonies, revue des littératures et musiques du monde. En 2008, elle a publié un recueil de poèmes Les Sylves intérieures, ainsi que des contes et des chansons. Plusieurs de ses poèmes ont été traduits en roumain dans la revue littéraire Poézia en 2009 et dans l’anthologie Voix sans frontières en 2010.

 

Patrick Navaï

Patrick Navaï est peintre. Il a obtenu la Médaille Vermeil de la Ville de Paris pour son œuvre graphique intitulée Apocalypse. Il participe à de nombreuses expositions ( centres culturels, Mairie du 14ème, Salon International du Collage de Paris, 7 artistes pour l’Egypte dans le cadre de la Semaine Culturelle de la Communauté des Egyptiens de France, l’Espace Scribe l’Harmattan, Festival de l’Art de l’Imaginaire et du Fantastique de Beaumont-en-Auge, La Halle Saint Pierre, Galerie Linda Farrell etc…) Il est aussi illustrateur de revues et de couvertures de livres. Son dernier ouvrage d’artiste paru aux Editions Carnets-livres s’intitule « Voyages encrés »

 

Marc Zuate

Né le 7/10/1946 à Chambéry (Savoie)Bref passage aux Beaux Arts de Lyon. Arrivée à Paris.Pendant 5 ans fréquente les cours de dessin à l’Ecole Montparnasse.De 1978 à 1991, j’expose et occupe la place de régisseur auprès de Mirabelle DORS et Maurice RAPIN les fondateurs avec Yak RIVAIS du Salon FIGURATION CRITIQUE. Mon travail s’étend sur le thème principal du quotidien et son environnement traduit au début par des croquis sur tickets de métro, puis sur toiles avec l’objet mécanique, les ateliers mécaniques, les chantiers, les histoires de plombier, l’homme en équilibre dans la société, l’empreinte, puis tout un travail de pochoir sur la femme et enfin la gare en 2008.

Tels les grands artistes qui ont dépeint leur époque, je suis le témoin de mon temps et ma recherche est basée sur la confrontation entre le rêve de l’homme et son confort matériel, qui tendent à se mêler indirectement a cause de notre soumission au commercial, notre rêve ne nous projette plus dans l’être, mais dans le paraître, dans le peut être, et je laisse traduire dans une vision colorée, et en extraire l’irréel et le rêve.

 

et Isabelle le Gouic

(informations à venir)

 

Exposition ouverte: entrée libre tous les vendredis soirs de 17h30 à 19h30 au 32, rue Saint-Yves (métro Alésia)

Publié dans 14ème - Paris

Commenter cet article