Expulsion des grévistes de la rue du Regard

Publié le par PCF Paris 14

 Expulsion-Rue-du-Regard 5422

 

Jeudi 6h00 : Des pletons de gendarmes mobiles encèrclent les locaux du Fonds d’assurance formation des salariés de l’artisanat du BTP (FAF-SAB), rue du Regard dans le 6e arrondissement, occupé par des travailleurs sans-papiers en grève. Ceux-ci sont expulsés violemment et doivent regrouper en vitesse leurs quelques affaires dans la froideur matinale, pressés par les gendarmes, casqués et cuirassés.

 

Expulsion-Rue-du-Regard 5420

 

Les grévistes et leurs soutiens (dont des militants du 14e parmi lesquels l'auteur de ces lignes) accourrus pour s'opposer à l'opération de police, sont repoussés brutalement vers la rue de Rennes et la station de métro Saint-Placide. Les forces de police ayant pour intention d'évacuer les manifestants par le métro, en affretant une rame spéciale. Des contacts pris avec les syndicalistes de la CGT-RATP permettent d'empêcher cette manoeuvre : la CGT fait pression sur la direction de la RATP pour que celle-ci refuse la demande de la préfecture de police.

Le statut-quo s'installent devant la bouche de métro, au vu et au su des habitants du quartier et des passants.

 

 

Expulsion-Rue-du-Regard 5510

 

La situation va durer toute la journée, les manifestants étant encadrés par les gendarmes mobiles, renforcés par des CRS. Chants, guitare, djembés répondent aux intimidations policières, tandis que des responsables politiques des partis de gauche, parmi lesquels Pierre Laurent (PCF), Eric Coquerel (PG) Jean-Paul Huchon (PS), Cécile Duflot (Verts), viennent apporter leur soutien aux grévistes. Les négociations pour obtenir un rendez-vous au Ministère du Travail n'aboutiront qu'en fin de journée...

 

Expulsion-Rue-du-Regard 5593

 

Le gouvernement voulait expulser des travailleurs en lutte, en catimini. La manoeuvre a lamentablement échoué. La grève continue.

 

Ils bossent ici, ils vivent ici, ils restent ici!

MV

Publié dans Travailleurs en lutte

Commenter cet article