Front uni contre la vie chère

Publié le par PCF Paris 14

Hausse des prix, gel des salaires et baisse du niveau de vie ! Gaz, électricité, logement, matière première.Face aux mesures d'austérité, des milliers de français ne semblent plus pouvoir subvenir à leurs besoins élémentaires.Les tentatives du gouvernement pour masquer la réalité sont bien nombreuses ... et tellement frileuses :du "panier des essentiels" de Frédéric Lefèbvre à la prime de 1000 euros de Nicolas Sarkosy.Il est bien beau le "président du pouvoir d'achat" ! Mais personne n'est dupe. Car dans ces dérives des marchés et de la spéculation, les prix flambent en même temps que les salaires des actionnaires. Et ils laissent derrière eux des millions de français face à des mesures d'austérité draconiennes.

 http://www.pcf.fr/sites/default/files/vie-chere-2.png

A l'heure où la précarité explose, où la dégradation salariale touche une immense majorité  des salariés et où les retraités voient leur pouvoir d'achat en perpétuel recul, finir les fins de mois devient de plus en plus difficile pour un nombre sans cesse plus important de ménages.Avec cette campagne nous voulons dénoncer la situation insupportable imposée à notre peuple et avancer un grand nombre de propositions immédiates ou de moyen terme pour mettre en œuvre d'autres choix. Quand les grands médias ne s'intéressent qu'à la scénarisation de 2012, nous voulons mettre au cœur du débat politique la question sociale.

 

La hausse des prix et les bas salaires asphyxient les Français-es alors qu'au même moment les entreprises du CAC 40 enregistrent des bénéfices records ! Le PCF a décidé de lancer une grande campagne dans tout le pays contre la vie chère et pour l'augmentation des salaires. Augmenter le pouvoir d'achat de tous les salarié-es, c'est possible, encore faut-il avoir le courage politique de changer l'utilisation de l'argent.

 

Bloquons les prix

Le coût de l'énergie, des produits alimentaires et les loyers ne cessent d'augmenter alors que les salaires stagnent, parfois depuis plusieurs années. Le prix du gaz a augmenté de 60% depuis 2004, le prix de certains produits alimentaires de près de 20% en un an. Quant au logement, les chiffres

http://www.pcf.fr/sites/default/files/vie-chere-1.png

donnent le vertige. Ce n'est plus supportable ! Le PCF demande le blocage des prix de l'énergie et des produits de première nécessité et la limitation du montant des loyers à 20% du revenu des familles.

Augmentons les salaires

Nicolas Sarkozy, grand sauveur du pouvoir d'achat, propose une prime aux salariés qui se révèle être une imposture sociale. Encore une arnaque de la part de l'UMP !Les bas salaires ne touchent pas que la sphère du privé, les fonctionnaires voient leurs salaires glés depuis maintenant 2 ans : la droit appauvrit ceux qui servent le bien public. Le PCF propose l'augmentation significative des salaires, des indemnisations du chômage et des retraites en diminuant la part des profits des entreprises qui est aujourd'hui captée par la finance. Il propose l'augmentation immédiate du SMIC à 1.600€ bruts.

 

Changer l'utilisation de l'argent : c'est possible !

On nous répète qu'il n'y a pas d'argent, et pourtant les entreprises du CAC 40 ont versé en 2010 près de 40 milliards de dividendes à leurs actionnaires ! On nous dit qu'il n'y a pas de problème de répartition des richesses et pourtant, Liliane Bettancourt (2e fortune de France) paye 4% d'impôt, c'est à dire le même taux qu'une personne qui gagne 1.300€ par mois.http://www.pcf.fr/sites/default/files/vie-chere-3.pngLe PCF propose une grande réforme de la fiscalité pour taxer les plus hauts revenus. Il propose notamment la suppression des dizaines de milliards d'euros de niches fiscales qui profitent aux plus aisés. Il propose aussi la mise en place d'un pôle public bancaire composé de banques nationalisées avec de nouveaux droits d'intervention des salariés pour changer l'utilisation de l'argent. Avec cet outil, nous voulons développer une maîtrise publique des crédits qu'elles accordent pour financer les investissements qui répondent aux besoins sociaux.

 

Pacte pour l'euro-plus : l'austérité généralisée !

Les gouvernements de la zone euro ont engagé une nouvelle attaque contre les droits sociaux et la souveraineté populaire avec le « Pacte pour l'euro-plus». Il impose l'augmentation de la TVA, la compression au maximum des salaires et des pensions ainsi que la généralisation de la précarité afin de répondre aux exigences des marchés financiers.Le PCF avec ses partenaires du Parti de la gauche européenne (PGE) propose au contraire de relancer le développement social en Europe en créant un fonds pour financer les projets créateurs d'emplois, de formations et les services publics.

 

Que faire?

Vous pouvez prendre contact avec les Communistes du 14è, qui font signer une pétition sur les marchés Daguerre, Brune et Villemin le dimanche matin. Une permanence est ouverte tous les vendredis de 17h30 à 19h30 au 32, rue St-Yves (métro Alésia). Par ailleurs, n'hésitez pas à nous écrire un mail ou à nous téléphoner (01.43.27.29.53)!

Publié dans France - Europe

Commenter cet article