Impressions du lundi après la fête de l'Humanité...

Publié le par PCF Paris 14

Dès que l’on s’approche du lieu de la fête, dans le métro, le RER et surtout dans les navettes qui nous déposent à l’entrée du parc de la Courneuve, on peut sentir un enthousiasme, la joie de se retrouver dans un espace de liberté, non conditionné par des thèmes imposés par les médias ou la droite. Ça chante des chansons engagées, ça se tutoie très vite et ça fait connaissance sans barrière d’âge, de sexe ou d’accent prononcé. Trois jours pour refaire le monde en débats, du Puy de Dôme à Gaza. Une signature posée sur les nombreuses pétitions, une discussion improvisée dans les allées, Manouchian, Henri Martin, Allende …   La fête de toutes les luttes sociales, des jeunes qui  chantent Ferrat larme à l’œil et des cheveux blancs en tee-shirt du che.  

Quand on arrive à la fête de l’huma, on est comme l’enfant à qui il reste encore quelques jours de vacances mais ne peut s’empêcher de penser à la rentrée ! Lundi, c’est métro, boulot, exploitation, et dodo ! Mardi aussi …

Mais mercredi 15 septembre, on se retrouvera dans la rue pour défendre nos retraites :  « Un marx et ça repart ! » comme j’ai pu lire sur les tee-shirts de certains camarades ce week-end de la fête de l’huma.

villagedumonde.jpg

Commenter cet article