La grève: une affaire de solidarité

Publié le par PCF Paris 14

Solidarité! C'est bien un mot que l'on entend beaucoup dans les manifestations. Solidarité intergénérationnelle pour le financement de la retraite, solidarité entre les travailleurs, les lycéens et les étudiants contre un projet qui nuit à tous, solidarité entre les travailleurs français et les travailleurs sans-papiers, solidarité entre les grévistes et les usagers, mais il existe aussi une solidarité dont les médias nous parlent encore moins: la solidarité internationale.

 

I. La solidarité au coeur de l'alternative

 

 Nicolas Sarkozy est à l'origine d'une contre-réforme sur mesure pour son frère Guillaume, qui, en bon chef d'entreprise encarté au MEDEF, a misé sur les retraites privées pour faire son beurre. A l'opposé, les députés et sénateurs communistes proposent une réforme des retraites qui mise, elle, sur la solidarité intergénérationnelle et une répartition plus juste des financements.

 

Le PCF propose notamment:

 

 2 autocol pcf retraite-1 moyenne  - Une réforme de l’assiette des cotisations patronales visant à dégager des rentrées de cotisations nouvelles en lien avec le développement des emplois et de salaires, de la formation et de la qualification. La relance des emplois, des salaires et d’un nouveau type de croissance feraient entrer une masse de cotisation supérieure.

  - Une cotisation nouvelle sur les revenus financiers des entreprises  et des institutions financières aux mêmes taux de cotisations que les salaires. Cela représenterait 12 milliards pour le financement de la sécurité sociale.

  - L’emploi est au coeur du financement des retraites. Résorption de la précarité et l’insertion des emplois qualif iés et rémunérés convenablement pour les jeunes. Lutter réellement contre l’éviction des seniors. Sécuriser tout les moments de la vie, de l’entrée des jeunes dans la vie active jusqu’à l’emploi des seniors.

  - Suppression des exonérations de cotisations patronales qui ne créent pas d’emploi et tendent à tirer les salaires vers le bas. Elles s'élevaient en 2009 à 33 milliards d’euros. Il faut rompre avec la logique financière qui est le choix de la politique gouvernementale et mettre l’argent pour le développement économique, le progrès social et la satisfaction des besoins sociaux.

 


Les retraites, comme la sécurité sociale, la presse indépendante, les services publics de l'énergie, du transport etc... sont directement issus du programme du Conseil National de la Resistance, adopté en 1944 et mis en oeuvre par les ministres issus de la résistance (Marcel Paul, Ambroise Croizat, François Billoux, Charles Tillon...) En s'attaquant méthodiquement à tout cela, c'est aussi à l'âme de la Résistance que s'attaque le Président. La grève et les manifestations sont notre façon de dire que la résistance est toujours vivante.

 

marbre-A-exterieur.jpg

 

II. La solidarité dans la lutte

 

Le Front de Gauche (PCF - PG - Gauche Unitaire) est à l'origine d'une caisse de grève pour apporter une aide financière à celles et ceux qui sont en grève reconductible et qui verront leur salaire réduit considérablement pour avoir lutté contre le projet injuste du gouvernement. VOUS POUVEZ APPORTER VOTRE SOUTIEN AUX GRÉVISTES. Pour cela, n'hésitez pas à contacter le PCF. Nous vous apporterons des précisions claires et transparantes sur la destination de vos dons.

 Samedi dernier, à Beaubourg, ce sont des centaines de personnes qui sont venues apporter leur soutien (entre 1 et 500 €) aux grévistes des raffineries et du nettoiement lors du lancement de l'initiative du Front de Gauche. Ce rassemblement a permis de récolter 6 000 € en une après-midi.

picquetlaurenturne.jpgPierre Laurent, Secrétaire National du PCF

 

 

III. La solidarité internationale

En Allemagne, le départ à taux plein s’effectue avec 35 ans de cotisations, le chômage et le temps de formation étant pris en compte. L’âge de départ est actuellement de 65 ans mais la moyenne réelle de départ se situe autour de 63 ans.

 

En Italie l’âge de départ varie de 57 à 65 ans avec 35 ans de cotisations pour le taux plein. Il est à 60 ans pour les femmes.

 

En Grande-Bretagne, ou le système par capitalisation et les fonds de pension sont frappé de plein fouet par la crise financière, l’âge légal de la retraite est de 65 ans. La réforme est bien plus progressive : elle envisage d’augmenter progressivement cette limite à 66 ans en 2030, à 67 ans en 2040 et enfin à 68 ans en 2050. En ce qui concerne les femmes, l’âge légal est actuellement de 60 ans. Il sera porté à 65 en 2020.

 

Enfin sur le plan démographique, il est bon de rappeler l’exception française en Europe : avec 2,08 enfants par femmes (2008), le remplacement des générations est assuré. 

 

Les médias sont très silencieux sur ce sujet. Quand ils nous parlent de l'étranger, c'est bien souvent pour nous culpabiliser en expliquant que les réformes sont plus dures et mieux acceptées chez nos voisins. D'une part, c'est faux (voir encadré). D'autre part, le mouvement social qui agite notre pays suscite de l'intérêt et même beaucoup de soutien à l'étranger.

En Belgique, les salariés de Total menacent de bloquer à leur tour les rafineries belges en solidarité avec leurs camarades français si le groupe pétrolier a recours au pétrole belge pour alimenter la France. Au Brésil, une manifestation a eu lieu la semaine dernière pour marquer la solidarité des syndicats brésiliens avec le mouvement français. En Grande-Bretagne, des manifestants opposés à l'austérité venue du Traité de Lisbonne et qui les frappe aussi, scandaient ce samedi : "Tous ensemble, Tous ensemble, grève générale!" en français dans le texte. Les sites internet des journaux espagnols sont assaillis de commentaires de leurs lecteurs qui souhaitent soutenir au mieux l'action des grévistes en France.  

 

rassemblement-a-brasilia.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 
Rassemblement devant l'ambassade de France au Brésil

 

 

Face à l'obstination monarchique du chef de l'Etat et du gouvernement:  
SOLIDARITÉ!

 

La prochaine manifestation aura lieu jeudi 28 octobre à 13h00
place de la République

Un départ commun de toute la gauche sera organisé dans le 14ème

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Retraites

Commenter cet article