Soutien à Salah Hamouri

Publié le par PCF Paris 14

cartepostalesalah-7d106.jpgSalah Hamouri est un franco-palestinien de 25 ans prisonnier en Israël. Après trois ans de détention sans jugement, Salah a eu le choix entre reconnaître les faits qui lui étaient reprochés, et être condamné à sept ans d’emprisonnement, ou ne pas les reconnaître, et être condamné à quatorze ans de prison.

 

Confronté à ce "choix" Salah Hamouri a finalement reconnu les faits. Il est donc considéré comme un terroriste et doit purger le reste de sa peine. Bien que l’armée israélienne ait été dans l’incapacité de produire un seul témoin ou le moindre début de preuve.

 

Quel sont les faits qui lui sont reprochés ? D’être passé, en voiture, devant le domicile du rabbin Ovada Yossef (figure du parti Shass, extrême droite religieuse) accompagné d’amis qui seraient militants du FPLP (Front de Libération Populaire de la Palestine).

 

Trois mois plus tard, lors d’un contrôle, Salah Hamouri est arrêté. On lui reproche d’être membre du FPLP (ce que lui et le FPLP nient) et d’avoir eu l’intention de commettre un attentat contre le rabbin Yossef. Depuis Salah Hamouri est en prison et sa famille peine à obtenir le soutien des autorités françaises, comme cela se fait pour les autres français retenus prisonniers de par le monde.

 

Les élus communistes parisiens plaident depuis des années pour sa libération, et c'est peut-être un petit pas symbolique qui a été franchi ce samedi. En effet, Denise Hamouri, sa mère, a été reçue à la demande des élus communistes. De nombreux militants sont allés à sa rencontre pour l'occasion. Des membres de la section PCF de Paris 14, qui avait déjà fait signer une pétition sur le sujet il y a plusieurs mois sur les marchés de l'arrondissement, se sont notamment rendue à l'hôtel de Ville pour témoigner du soutien et de la solidarité qui existent dans le 14ème vis-à-vis de cette famille déchirée.

 

 Denise-Hamouri-PCF14.jpg

 

Publié dans International

Commenter cet article