Un toit, c'est un droit!

Publié le par PCF Paris 14

speculateurs.jpgCette année encore, le 15 mars sonne la fin de la trêve hivernale, la reprise des expulsions sans relogement, l’angoisse pour des dizaines de milliers de familles et de personnes d’être jetées dans la rue par la force et de sombrer dans l’exclusion…Chaque année, le gouvernement accélère un peu plus les procédures pour soutenir les bailleurs, chaque année, les expulsions sont toujours plus nombreuses : elles sont en hausse de 50% depuis 2002…

 

Les locataires et les accédant-e-s modestes sont accablé-e-s par la flambée des loyers, des charges, de l’énergie, de l’immobilier et du foncier, qui n’ont jamais été aussi chers dans notre pays. C’est un véritable racket !

 

Du fait du désengagement financier de l’Etat, la production de logements sociaux reste à un niveau très faible, sans compter les démolitions et ventes imposées par le gouvernement. Par contre, il dépense 10 fois plus pour aider les riches contribuables à acquérir des logements et à les louer au prix fort.

 

La loi Hortefeux, (LOPPSI2) permet au Préfet d’expulser en 48h les occupant-e-s d’habitat « hors norme » (yourtes, cabanes, tentes, bidonvilles, caravanes, maisons sans permis, mobil home…), sans l’avis du juge, et de détruire leurs habitations. Environ 200 000 personnes sont concernées. Même les ménages reconnus prioritaires par loi DALO (Droit Au Logement Opposable) sont mis à la rue, alors que les Préfets doivent les loger.

 

Dans ce contexte, nous refusons les expulsions locatives et exigeons la baisse et la régulation des loyers dans le parc privé, celle des charges et de l’énergie ; le gel des loyers HLM et un soutien financier de l’Etat aux bailleurs sociaux ; la revalorisation des aides au logement (APL, AL) ; la taxation de la spéculation immobilière et foncière, pour rendre le logement accessible ; des financements pour produire massivement des logements sociaux (PLUS, PLAI) et la mise aux normes de qualité environnementales et énergétiques, l’obligation d’accueil digne et adapté de toute personne sans logis jusqu’à son relogement Le respect de la loi DALO et l’application immédiate de la loi de réquisition.

 

MANIFESTATION:

départ d'Alésia à 13h30 pour rejoindre le cortège national à République

SAMEDI 12 MARS 2011

 

 

 

 

 

Publié dans Un toit pour tous

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article