Fermetures de classes

Publié le par PCF Paris 14

Deux fermetures de classes ont été décidées dans le 14ème : l'une à l'école élémentaire Alain Fournier et l'autre à l'école maternelle 22 rue Antoine Chantin. Dans cette dernière école, les effectifs sont pourtant à la hausse...
L'an passé, 5 classes avaient été fermées dans le 14ème (deux autres classes avaient été sauvées in extremis par les mobilisations des parents et enseignants) et l'une de ces fermetures concernait déjà l'école 22 rue Antoine Chantin. Acharnement contre les quartiers populaires ?
Par ailleurs, et pour la première fois cette années, ces fermetures ne seront pas réexaminées en juin en fonction de l'évolution des effectifs !

Pour l'éducation comme pour la santé, la droite au pouvoir mène une politique comptable de réduction des coûts en dépit des besoins de la population. Ainsi à Paris le nombre d'élèves augmente mais la nombre de classes diminue. Ces mesures sont cohérentes avec la loi appelée honteusement loi sur l'égalité des chances qui comporte le CPE, l'apprentissage à 14 ans ou encore le travail de nuit dès 15 ans. L'accès à l'éduction devient de plus en plus inégalitaire et les enfants d'ouvriers, d'employés et d'immigrés n'auront d'autre choix que de se faire exploiter comme leurs parents et ceci le plus tôt possible.

Les communistes quant à eux proposent d'étendre la scolarité obligatoire de 3 à 18 ans et de déployer tous les moyens pour permettre à chacun de s'approprier une culture commune de haut niveau. Il faut notamment recruter massivement de nouveaux enseignants.
Seule une école ambitieuse formera les citoyen-ne-s aptes à prendre part aux choix collectifs pour transformer radicalement la société.

Publié dans 14ème - Paris

Commenter cet article