Sarkozy et l'eugénisme migratoire

Publié le par Vincent

Alors que la loi CESEDA est en discussion à l’Assemblée Nationale, et que le ministre de l’intérieur semble en passe de faire voter un texte dont l’argument est la lutte contre « l’immigration subie », il paraît important de souligner une fois encore les dangers de ce projet de loi.

En effet, ce texte inique s’attaque sans vergogne à ceux dont on voudrait faire croire qu’ils sont la cause de tous les maux de la France aujourd’hui (vieille rengaine !) et offre comme « solution » une gestion économique des êtres humains, au prétexte du bien-être de la France et des « vrais » français.

Ainsi, voudrait-on que la France renoue avec une politique d’inspiration colonialiste consistant à prélever chez les autres ce qu’il y a de meilleur, à piller leurs richesses et à appliquer une sélection dangereuse dans son idéologie ?

Car si le critère de « tri » n’est pas cette fois la pureté de la race, il n’en demeure pas moins que l’idéal sous-jacent semble comparable : modeler une société idéale au détriment de « l’autre », l’étranger que l’on tolère quand même quand on a besoin de lui. Un tel cynisme doit nous mobiliser toutes et tous pour défendre l’altérité et la diversité humaine et culturelle.

Publié dans Droits des migrants

Commenter cet article