Ecologie ou loi du marché: il faut choisir!

Publié le par PCF Paris 14

Pillage des ressources, réchauffement climatique, pollution de l'air, de l'eau et des sols... L'avenir de la planète est dans toutes les têtes.
Il y a de quoi s'inquiéter: notre planète brûle. Les politiques libérales portent une immense responsabilité puisqu'elles privatisent la planète pour la livrer aux marchands sans tenir compte des impératifs écologiques.
Pour un développement durable, il faut prendre des mesures courageuses qui rompent avec les politiques libérales.
Marie-George Buffet propose de développer de grands services publics (eau, énergie, transports, logement) qui échapperaient à la logique marchande. Ils seraient des outils efficaces pour lutter contre les gaz à effet de serre, et favoriser une qualité de vie à la ville comme à la campagne.
Exemple: en développant le transport de marchandises par le rail plutôt que par la route grâce à un puissant service public des transports, on lutte contre la pollution de l’air.

Marie-George Buffet propose aussi une réforme de la fiscalité incitative sur le plan écologique. Alors que les politiques libérales font baisser l'impôt de toutes les entreprises, il s'agit de moduler l'impôt sur les sociétés en fonction des efforts faits - ou non - pour protéger l'environnement.
Avec ces mesures, un autre type de développement devient possible. Satisfaire les besoins humains dans le respect de l’environnement ou accélérer la course au profit : c’est l’heure des choix.

Publié dans France - Europe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article