Le but de la résistance

Publié le par PCF Paris 14

argent-foot.png

Enfin, on est sauvé. La coupe du monde est lancée en Afrique du Sud. L’équipe de France est mieux gardée que les tableaux du Louvre. Les médias sont mis au service exclusif d’un événement sidéral qui doit même faire frémir ceux qui, à des années lumières de notre planète, sont aussi, qui sait, en train de jouer à la ba-balle.


Les retraites, la pauvreté, les blessures de la vie, les injustices, on s’en foot ! Et gare à ceux qui oseraient s’opposer à une si belle entreprise de marketing mondial. Les héros du stade ont mieux que l’immunité parlementaire. Peu importe leur comportement humain, ce sont des dieux, et s’il existe quelques petits malins pervers parmi eux, ils sont encore plus intouchables que Pasqua.


Quelle aubaine pour un système capitaliste qui casse du sucre… et surtout des vies !


On est revenu aux jeux du cirque romain, avec tous les moyens de la technologie actuelle. Vous pouvez suivre votre match sur IPhone dans le métro en regardant un mendiant, en faisant votre jardin à la campagne en regardant un mouton, sur le toit de votre maison en regardant un voisin qui fait la même chose que vous en nettoyant sa terrasse.


En fait rien de tel qu’une overdose de foot, un régime amaigrissant et un bon lavage de cerveau pour faire oublier le bal des vampires de la finance. Et pourtant, le sport, c’est aussi beau que toute autre activité humaine.


Ne choisissons pas entre le foot et le théâtre. Faisons les deux dans le grand parc de la solidarité humaine et partageons notre plaisir. Marquons ensemble le but de la résistance.

YH

Publié dans International

Commenter cet article