Faisons tomber le mur de l’intox !

Publié le par PCF Paris 14

L'été, les journaux télévisés s'endorment souvent pour un temps et nous abreuvent d'embouteillages, des bonnes mines des heureux vacanciers (qui aiment voyager écolo), des grises mines de quelques commerçants s'il a plu. Pour autant l'actualité est loin d'avoir été pauvre : l'avis d'un militant du 14ème sur la question...

 

*


La machine médiatique a roulé à « merveille » cet été pour le président français promu pour un temps président européen.

La « modernisation sociale » a été votée discrètement en juillet et les salariés n’ont plus qu’à se faire cueillir à la rentrée pour travailler plus et gagner moins pour les uns, continuer à se faire précariser sans pouvoir réagir pour les autres, dans un climat de flambée des prix à couper l’appétit. Histoire de brouiller les cartes, le capital est appelé à financer le RSA pour bien montrer que « les caisses sont vides » à ceux qui voudraient revendiquer.  Mine de rien, ce seront avant tout les petits épargnants qui seront le plus touchés par une telle mesure.


Côté monde, le président envoie nos soldats se faire tuer en Afghanistan pour défendre la « liberté », et tant pis pour les bavures. Les civils qui meurent dans les conflits ne pèsent pas lourd dans les consciences gouvernantes.


Côté France, il faut donner l’impression aux Français que tout va bien quand tout se dégrade pour la grande majorité de la population. C’est la ola sur les plateaux de l’Elysée et Roseline Bachelot, liquidatrice de la sécurité sociale, se fait porter en triomphe. Souriez, comme hier le nuage nucléaire de Tchernobyl, la récession ne passera pas par la France, puisqu’on vous le dit ! Plus que jamais, pour le monde du travail, la lutte pour l’augmentation des salaires et le respect de la liberté d’informer vrai est une priorité. Tous ensemble, faisons tomber le mur de l’intox.


Y. H.

 

 

Publié dans France - Europe

Commenter cet article